La Seille et ses sources

Formation des reculées.

 

Les reculées se sont formées au cours des grandes ères géologiques sur une grande faille orientée nord-sud.

 

Village de Baume-les-Messieurs et son abbaye

Village de Baume-les-Messieurs et son abbaye

Schématiquement, la branche nord appelée « reculée de Malcombe » (Blois-sur-Seille – Ladoye-sur-Seille) et la branche sud appelée « reculée du Dard » (Baume-les-Messieurs) se rejoignent vers Nevy-sur-Seille.

reculées scan

Image extraite de « Montagnes du Jura – Géologie et Paysages » de Vincent Bichet et Michel Campy – éditions NEO

La Seille

DSC_1910-2

La Seille en aval de Ladoye

 

Source de la Seille à Baume

Source de la Seille à Baume – Saint-Aldegrin

La Seille a progressivement creusé son lit dans les roches calcaires du Jurassique Moyen et les marnes du Lias et du Trias.

Le Dard

Le Dard

Le Dard en aval de la cascade de Baume

Le Dard en aval de la cascade de Baume

La rivière est alimentée par de nombreuses sources (ou résurgences). Celles-ci jaillissent au pied des falaises qui barrent les différentes reculées entaillant le plateau.

Baume-les-Messieurs au carrefour des reculées

Baume-les-Messieurs au carrefour des reculées

Une des nombreuses résurgences  à Baume - Saint-Aldegrin

Une des nombreuses résurgences à Baume – Saint-Aldegrin

La cascade de Baume-les-Messieurs

Au fond de la plus longue des reculées de Baume, 150 mètres en-dessous du «Bélvédère des Roches» de Crançot, naît le Dard. Son parcours souterrain serpente dans les cavités que l’eau a creusées dans la roche et il jaillit au-dessus de la passerelle qui mène aux grottes. À l’entrée de Baume, en amont du premier pont à proximité de lAbbaye, ses eaux se mêlent à celles de l’une des multiples sources de «  La Seille », née au fond de la reculée de Saint-Aldegrin, la deuxième des trois reculées de Baume.

Cascade de Baume

Cascade de Baume

Le Dard au dessus de la cascade

                                                                                         Le Dard au dessus de la cascade

Les moulins 

À Nevy, un second confluent apporte les eaux provenant des reculées de Blois et Ladoye. Ce sont les plus importantes des sources de La Seille qui ont alimenté jusqu’à la première moitié du XXème siècle de nombreux moulins.

moulin à Blois-sur-Seille

moulin à Blois-sur-Seille

moulin à Ladoye-sur-Seille

moulin à Ladoye-sur-Seille

Une avifaune riche

Avis aux promeneurs passionnés d’oiseaux : n’oubliez pas vos jumelles car les reculées de Baume-les-Messieurs abritent quelques espèces intéressantes dont voici  la liste non exhaustive :

–          Au bord de la Seille : cincle plongeur, martin pêcheur, bergeronnette des ruisseaux, colverts,  troglodyte mignon …

–          En falaise : faucon pèlerin, hibou grand-duc, grand corbeau, tichodrome échelette (d’octobre à mars), hirondelles de rochers, martinet alpin, bruant fou (éboulis) …

–          Au-dessus des vallées : buse variable, circaète Jean-le-Blanc (plus rare), milan royal et milan noir, choucas des tours …

–          En forêt : pics (pivert, pic noir, pic épeiche, pic épeichette …)

Et surtout ne manquez pas de rendre visite au magnifique parc animalier de « JURAFAUNE » aux Granges-sur-Baume où des amoureux des rapaces vous présenteront les plus beaux spécimens d’aigles, buses, faucons, chouettes et hiboux et même le majestueux Condor des Andes. A partir d’avril des spectacles permettent d’approcher ces fascinants prédateurs et d’assister à leurs différentes techniques de chasse.

www.jurafaune.com