voie verte

voie verte

 

Le temps maussade annoncé nous a incité à chercher une solution de repli pour remplacer notre sortie en forêt de chaux.

Les organisateurs n’ayant pas eu confiance en leur expert météo (bande de mécréants ), nous étions donc une dizaine à nous retrouver sous les tunnels de la voie verte.

Une dizaine seulement mais dont l’âge s’échelonnait de 6 ans jusqu’à de vaillants retraités qui distribuaient comme toujours leurs conseils soucieux de partager leur expérience. La relève est donc assurée !!!

 

 

 

Comme il ne faisait pas très chaud, notre premier arrêt fut consacré au ptit déj traditionnel, non sans avoir auparavant faillit rentré en collision avec un énorme sanglier qui a traversé la route en dehors des clous et sans même regarder …pfff ils sont fous ces sangliers  : il faut dire qu’il était poursuivi par quelques chasseurs….

Ensuite discrètement notre ami Matthieu s’est eclipsé pour « allumer le feu » .

Et ce fut un beau jeu de lumières que nous avons découvert au milieu du tunnel : le light painting était de la fête, dans l’ambiance si particulière du tunnel : fantomatique, angoissante, humide et froide, minérale, parcourue parfois par quelques joggeurs et vététistes tout surpris de croiser notre présence avec notre matos, sac, trépieds, lumières,  !!!

Et comme toujours l’occasion fut belle pour certain de tester la fonction HDR de leur nouveau joujou, ou essayer sans HDR de ne pas cramer les blancs ni boucher les ombres, mais également de photographier le tunnel avec un personnage, sans personnage.. flou ou net … avec les feux d’artifice de l’homme de feux.

L’apéro fut l’occasion de discuter, refaire le monde, mais surtout parler photos et préparer notre prochaine sortie de décembre.

Merci à tous les participants et RDV en décembre.

Bernard